Infographie gestion de la qualité de l’eau : encore plus d’informations

Revenir à la page principale

Infographie gestion de la qualité de l’eau : encore plus d’informations

Posté le 17 mars 2017 par FluksAqua
Posté dans infographie, infographies, Taggé Chlore, conformité, eau potable, gestion qualité, inforgraphie, qualité de l'eau,

FluksAqua fait évoluer son infographie sur la performance des services dans leur gestion de la qualité microbiologique de l’eau, pour enrichir l’information et éviter une mauvaise interprétation des résultats.

Nous présentons désormais comme axe principal d’information la qualité microbiologique de l’eau potable, sur la base du taux de conformité des analyses. La non conformité est évaluée par rapport aux limites réglementaires de qualité, qui imposent l’absence de d’entérocoques et escherichia coli (coliformes fécaux) dans l’eau potable. Pour éviter toutefois de biaiser l’indicateur sur la base d’erreurs d’analyse, les taux de conformité sont déclarés “non significatifs” s’ils sont inférieurs à 99,5% en raison de moins de 2 analyses non conforme.

La note de gestion, qui évalue la performance des services pour atteindre la meilleure qualité microbiologique, devient quant à elle un axe secondaire, permettant de contextualiser les résultats, en prenant en compte deux critères:

  • le premier est la densité de population. Plus celle-ci est faible, plus la gestion de la qualité est complexe. La note de gestion repose sur la comparaison de chaque service avec les 100 services les plus proches en terme de densité de population
  • le deuxième est le taux de chlore libre, pour les 80% de services ayant un taux de conformité supérieur à 99,5%. Plus il y a de chlore libre, moins les risques microbiologiques sont importants, mais c’est au prix d’une dégradation du goût de l’eau et de la création possible de sous-produits de chloration. Sont donc mis en avant dans l’étude les services obtenant 100% de taux de conformité avec un usage optimal du chlore.

 

Pour cette dernière, nous avons fait évoluer la méthodologie pour limiter les zones de recouvrement entre les groupes qui sont “conformes” au plan microbiologique et ceux qui sont “non conforme”. Ceux qui étaient conformes et avaient une note de gestion de 2  ou 3 voient celle-ci augmenter d’un point.

 

La méthodologie de la note de gestion est expliquée et discutée en détail dans l’article de blog “Gestion de la qualité microbiologique : présentation du comparateur” prolongé ensuite par la discussion sur le taux de chloration optimal en réseau d’eau potable.
Cette évolution de la présentation des résultats fait suite à des retours de maîtres d’ouvrage et d’exploitants, craignant dans l’esprit du public une confusion entre qualité de l’eau et performance dans la gestion.  

avatar

A propos de l'auteur

Notre but : faciliter l'échange de savoir-faire entre exploitants, quelque soit leur organisation et leur niveau hiérarchique. D'où ce forum, anonyme et gratuit.N'hésitez pas à partager avec nous vos attentes, remarques et conseils pour nous aider à faire évoluer ce forum dans le bon sens !!